Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 21:00

Sous l'impulsion de la Fédération des Centres de Lutte Contre le Cancer, notre Direction cherche à instaurer une prime d'intéressement. Il faut signaler à l'ensemble du personnel que ce mode de rémunération ne lui est en aucun cas profitable, et ce pour plusieurs raisons :


  • L'employeur ne verse aucune cotisation sociale sur les primes attribuées. Cela se traduit inévitablement par l'appauvrissement des différentes caisses de la Sécurité Sociale.
  • Cette masse échappe également aux prélèvements pour l'achat de points de retraite complémentaire (Arcco et Agirc), induisant par conséquent une diminution des pensions de retraite, déjà mises à mal depuis plusieurs années.


  • Le terme même d'"intéressement" utilisé dans un établissement tel que l'Institut Bergonié a de quoi faire grincer des dents : au nom de quoi un établissement de lutte contre le cancer à but non lucratif entrerait-il dans une logique de profit? Serions-nous dans une entreprise qui cherche à réaliser des bénéfices? Pouvons-nous accepter la marchandisation qui touche aujourd'hui tous les domaines, y compris la Santé?


  • De plus, le mode d'attribution de primes (de quel montant, à qui, sur quels critères?) créerait fatalement un climat délétère au sein de l'Institut.



Les salariés réclament une véritable revalorisation de leurs salaires et rejettent un système qui revient à appauvrir le plus grand nombre au profit de quelques-uns! Ils veulent pouvoir vivre et élever leurs enfants dignement et espérer une retraite qui leur permette de vivre décemment.

Partager cet article
Repost0

commentaires