Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 21:37

 

Le 16 septembre 2011 a eu lieu à la Fédération nationale des centres une commission nationale paritaire dont l'objet portait sur la transposition de la loi LMD relative à l'intégration dans la catégorie A de la fonction publique hospitalière des infirmier(e)s et professionnels paramédicaux dont les diplômes universitaires sont reconnus dans cette loi. Bien que cette réforme ne s'applique pas hors de la fonction publique hospitalière, les CLCC ont sous la pression des syndicats, accepté de reconnaître l'« universitarisation » des études en soins infirmiers au grade de licence dont la première promotion sort en 2012 et l'anticiper pour maintenir leur attractivité. D'où l'objet de cette commission paritaire.

Une première proposition portant sur une revalorisation de 1,47 % des RMAG 1 et 2 des paramédicaux du groupe F a été discutée. Sont concernés les IDE, les manipulateurs radios, les masseurs kinésithérapeutes et les orthophonistes.

La fédération a refusé tout débat concernant cette proposition qu'elle a mise à la signature pour le mois d'octobre. La CGT a vigoureusement contesté ce maigre pourcentage, d'autant plus que le président de la fédération a récemment annoncé que le groupe UNICANCER avait dégagé un excédent moyen de 4,5% sur l'ensemble des dix-huit centres restants.

Deux autres propositions – le reclassement des infirmier(e)s anesthésistes dans le groupe cadre 1 et le repositionnement des IBODE dans le groupe H – feront l'objet de discussions ultérieures au cours de prochaines commissions paritaires.

 

La CGT enfin entendue ?

 

Une déclaration liminaire a été rédigée pour être lue en début de séance, dans laquelle nous avons évoqué le reclassement de tous les salariés des centres. En effet, nous estimons que, suivant l'impulsion en matière de salaire favorisée par la loi LMD, la grille des classifications de tous les salariés dans l'ensemble des centres, doit elle aussi être révisée et leurs salaires revus à la hausse.

A cette demande, la fédération a répondu favorablement, et a accepté de soumettre aux syndicats dans un délai assez court des propositions dans ce sens. Pour ce faire, une feuille de route sera élaborée et des rencontres régulières auront lieu avec la Fédération afin d'aboutir à des accords satisfaisants au plus tard d'ici le mois d'avril 2012 (!?).

De plus, la fédération s'est également déclarée prête à prendre des mesures spécifiques concernant les médecins des centres.

Nous avons fait savoir à la Fédération que la CGT restera vigilante quant à ces propositions, afin d'éviter qu'elles divisent les salariés de même catégorie ayant les mêmes responsabilités et fonctions, comme ce fut le cas avec la création des RMAG 1 et 2 et des experts, sans oublier les primes à la performance qui individualisent les salaires et mettent en concurrence les salariés (récemment encore, nous en avons eu la preuve avec l'accord signé l'été dernier pour les aide-soignants).

Partager cet article
Repost0

commentaires