Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 00:01

Un million cinq cents mille, c'est le montant libéré ou récupéré par l'Institut à l'issue de deux jugements rendus récemment. Le premier contre les URSAAE qui réclamaient un rappel de cotisation pour les médecins PUPH depuis 1983 (alors que la Direction put produire un document précieux l'exonérant de cette cotisation). Cette somme – quelque 800 000 € – ayant été provisionnée en cas de perte du procès, elle se retrouve donc disponible. Le second fut quant à lui gagné contre une entreprise ayant effectué des travaux à l'Institut, pour lesquels une mal-façon a été mise à jour. Montant du dédommagement : plus de 700 000 €. Suite à l'interpellation de la CGT la Direction à été forcée de reconnaître l' existence de cette manne.

 

sparkling-holidays.jpgEt ce n'est pas tout ! Le 4 juillet dernier la Direction annonçait au cours d'une réunion du Comité d'Entreprise que l'Institut, en déficit, allait être placé sous la surveillance de l'Agence Régionale de Santé. Lors de l'Assemblée Générale qui a suivi, le 12 juillet, nous vous avions fait part de notre scepticisme quant à la vraisemblance de ce déficit, qui, tel un cheveu sur la soupe, tombait décidément à point nommé pour justifier de « nécessaires efforts de réduction de la masse salariale », des « optimisations de personnel », des « restructurations de services », etc. Or voilà que six mois plus tard, une enveloppe de 600 000 € est débloquée par l'ARS.. Avec elle, ce fameux trou budgétaire, si béant qu'il aurait fait pousser des canines aux charognards et aux agences de notation, se retrouve donc évaporé !

 

Belle occasion pour la Direction, de tenir ses promesses en matière salariale. Rapporté à l'effectif de l'Institut, ce joli magot représente en effet la somme de pas moins de 1 800 € par salarié, largement de quoi financer une légitime revalorisation, et assurer, en cette période de Nouvel An si propice aux projets et bonnes résolutions, un vrai dynamisme grâce au soulagement matériel et à la satisfaction pour tout le personnel de voir ses efforts enfin reconnus et décemment rétribués en conséquence.

Partager cet article
Repost0

commentaires