Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 09:32

 

Depuis quelques mois, certains élus au Comité d'entreprise vous adressent par le canal de l'intranet une « Newsletter » dans laquelle figurent entre autres choses, des « morceaux choisis » des compte-rendus des réunions CE/Direction. Il s'agit en réalité d'extraits des compte-rendus « reformulés » afin d'offrir la meilleure publicité aux élus FO/CFE-CGC.

Il est à noter que toute réunion CE/Direction est enregistrée sur disquette puis envoyée à une sténotypiste à l'extérieur (ce qui coûte la bagatelle de près de 5000€ par an au CE(budget fonctionnement), alors que cette transcription pourrait être effectuée en interne : cela n'empêche pas le secrétaire du CE de signer chacun des compte-rendus comme s'il les avait rédigés).

Prochainement sur vos écrans

Une fois de retour à l'Institut, chaque compte-rendu reçoit un « coup de rabot » puisqu'il est fréquent que des passages soient modifiés voire carrément supprimés, selon le bon vouloir de la Direction ou de certains élus, ne reflétant parfois plus que de loin la réalité des échanges qui ont eu lieu.

Toujours est-il que depuis trois ans, les compte-rendus sont opportunément « retoqués », montrant ainsi la collusion qui existe entre certains élus et la Direction, raison pour laquelle les élus de la CGT refusent de les approuver.

En cette période précédant les élections professionnelles, qui auront lieu normalement en mai prochain, les élus FO et CFE-CGC ont trouvé, par le biais de cette « Newsletter », une vitrine pour montrer qu'ils ont à cœur l'intérêt des salariés, alors que dans le même temps nous ne pouvons que constater leur attentisme, voire leur suivisme concernant des mesures qui leur sont défavorables .

Nous dénonçons cette instrumentalisation du CE à des fins électorales, qui s'accompagne par ailleurs ces dernières semaines de nombreuses actions « culturelles » en direction des salariés (ateliers photo, cuisine, événements autour de la création d'un jardin) qui se multiplient à l'approche des élections professionnelles. Mettre les salariés dans les meilleures dispositions et faire diversion alors que la situation de notre établissement est préoccupante, une recette qui ne doit pas faire illusion lorsqu'il s'agira de choisir ceux qui vous représenteront pour les trois années à venir...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires