Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 18:00

 

Depuis plusieurs mois, la Direction cherche à restructurer les services des étages et à favoriser des alternatives à l'hospitalisation classique (comme l'hospitalisation à domicile et la chirurgie en ambulatoire) : elle a pour cela commencé par les brancardiers et les ASH, dont elle souhaite réduire le nombre. Elle a fait un appel à candidature en direction du personnel concerné par ces suppressions de postes afin de redéployer un certain nombre d'entre eux vers les services cuisine et magasin. Le nombre de postes proposés est inférieur à celui des postes amenés à disparaître dans les étages : sur onze postes de brancardiers, seuls quatre seraient maintenus dans un pôle centralisé, trois autres seraient éventuellement affectés s'ils le souhaitent au magasin. Quid des quatre restants?

L'incertitude demeure également pour les ASH pour lesquelles rien n'est encore arrêté.

Tout ceci a généré depuis plusieurs mois des inquiétudes chez les salariés quant à leur avenir, et beaucoup de stress, comme en témoignent les nombreuses demandes de soutien qui nous ont été adressées. Nous avons donc relayé à plusieurs reprises ces inquiétudes auprès de la Direction.

 

La CGT Bergonié,opposée à toute restructuration conduisant à des suppressions de postes, a peut être infléchi la position de la Direction puisque celle-ci nous a annoncé jeudi 24 octobre qu'aucun salarié ne serait affecté à la plonge centralisée ni au magasin sans son accord, et qu'aucun ne perdrait son emploi ni son poste. Nous signalons au passage que les CDD de plus de 18 mois sont titulaires de fait.

La CGT prend acte de toutes ces promesses et demande à la Direction d'embaucher du personnel supplémentaires pour faire face à l'ouverture de la plonge centralisée, ainsi que trois personnes au magasin, afin de retrouver l'effectif qui existait en 2004.

Quant aux horaires, le personnel des étages est très attaché à ses roulements, pour l'obtention desquels il avait consenti des sacrifices en matière de salaire.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires