Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 09:37

 

La commission paritaire exceptionnelle portant exclusivement sur la revalorisation salariale dans les Centres a donc eu lieu le 19 mars dernier.

 

Forts d'une mobilisation très importante avec de nombreux débrayages la veille et d'une pétition nationale ayant recueilli plus de 6 400 signatures, les syndicats réunis en intersyndicale étaient présents pour témoigner du mécontentement et du sentiment d'injustice ressentis par l'ensemble des salariés des Centres et réclamer une revalorisation salariale à la hauteur de leurs attentes.

 

Depuis plusieurs années, les choix budgétaires sont essentiellement axés sur les investissements et les travaux : 300 millions d'euros à Toulouse, 100 millions à Strasbourg, un projet de 35 millions à Bordeaux , alors que les salariés sans qui pourtant aucun Centre ne pourrait fonctionner sont les grands oubliés de la Fédération UNICANCER.

 

Depuis plusieurs années, la stagnation en matière de salaires, alors que les cotisations vieillesse, la TVA, les impôts sur le revenu et les impôts locaux, les mutuelles... augmentent, entraîne la détérioration du pouvoir d'achat, voire la précarité pour beaucoup !

 

Parallèlement, l'activité des Centres ne cesse d'augmenter (+ 5,2% en 2012, + 3,7% en 2013 en moyenne) avec des effectifs constants, voire en baisse pour certaines catégories socioprofessionnelles, rendant de plus en plus difficiles les conditions de travail et détériorant la qualité des soins. La souffrance au travail est désormais le quotidien de nombreux salariés.

 

Pourtant, la Fédération UNICANCER, arguant de budgets étriqués, est restée sourde aux revendications légitimes des salariés, à qui elle a tendu un os à ronger : une prime de 120€ pour les catégories B et C ! Outre qu'il ne s'agit pas d'une augmentation de salaire, cette mesure servirait à opposer les catégories socioprofessionnelles entre elles.

 

Cette offre est inacceptable !

 

Aussi tous les syndicats représentatifs ont décidé de boycotter les groupes de travail sur les classifications prévus dans les semaines à venir et viennent de suspendre toute réunion paritaire tant qu'une revalorisation de salaire digne de ce nom n'est pas proposée par la Fédération.

 

VENEZ NOMBREUX : DES INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES TRES IMPORTANTES VOUS SERONT COMMUNIQUEES LORS DE CETTE ASSEMBLEE GENERALE !!!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires