Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 14:40

 

Les médecins hospitaliers défendent le service public!

 

Les médecins hospitaliers protestent contre les choix qui sont faits par le gouvernement, par le biais de la loi HPST, et qui ne sont plus en cohérence avec les principes du service public. Ces choix compromettent le bon fonctionnement des établissements et ne correspondent pas aux intérêts des usagers et des professionnels. L'annonce d'un projet de suppression de plus de 1000 emplois de soignants, dont 150 postes de médecins, en 2010 à l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, a provoqué une fronde sans précédent, le président de la Commission médicale d'établissement (CME), Pierre Coriat, menaçant même de démissionner. Le ministère de la santé se refuse à tout bilan de l'actuelle gestion nationale des médecins et prétend imposer, sans discernement, des projets hâtivement préparés qu'il n'accepte pas de discuter : remplacement des titulaires par des contractuels, décisions imposées du dehors, médecins relevés de leurs fonctions, restriction de postes ... Les responsables hospitaliers demandent à leur ministre le respect du service public.

Vu les prérogatives accordées par la loi HPST aux directeurs des ARS, les soignants de l'Institut Bergonié ne sont pas à l'abri d'une restructuration qui, on le sait, s'accompagne toujours de restrictions de postes. Ne baissons pas la garde, des jours difficiles s'annoncent, et la mobilisation de tous est plus que jamais nécessaire.

Partager cet article
Repost0

commentaires