Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 18:16

La seconde commission paritaire des CLCC a eu lieu le 25 février 2010. Nous retranscrivons ci-dessous les dernières propositions de la Fédération Patronale :

 

1. AXE DE NEGOCIATION « POUVOIR D'ACHAT »

Revalorisation des groupes B, C et D :

  • Groupe B : + 400 €, soit RMAG d'embauche à 17.234 € (33 € brut par mois)

  • Groupe C : + 300 €, soit RMAG d'embauche à 18. 115 € (25 € brut par mois)

  • Groupe D : + 300 €, soit RMAG d'embauche à 20. 386 € (25 € brut par mois)

     

  1. AXE DE NEGOCIATION « EMPLOIS SENSIBLES »

Sur observation des facteurs ayant un impact sur les pratiques professionnelles et le contenu des emplois, à savoir : délégations de tâches et coopération entre professionnels ; technicité/expertise ; qualité ; responsabilité ; les emplois listés dans l'accord de méthode du 21/02/2008 évoluent dans la classification de la façon suivante :

  • Positionnement des Techniciens avancés en bio analyse dans un groiupe E1 (RMAG 0 à 24 300€)

  • Manipulateur groupe F

  • Manipulateur espert

  • IDE groupe F

  • Ide expert

  • IBODE groupe F

  • IBODE expert

  • IDE de puer. Groupe F

  • IDE de puer. Expert

  • Positionnement dans le groupe G (RMAG d'embauche à 28.168€)

  • Positionnement des IADE dans le groupe G1 (RMAG d'embauche à 29.453€)

Ces évolutions se feront après constatation effective de la mise en oeuvre de tout ou partie des facteurs cités ci-dessus.

Par ailleurs, les groupes H et I permettant l'ouverture vers des carrières managériales évoluent de la façon suivante :

  • Groupe H : + 5% (RMAG d'embauche à 30.444€)

  • Groupe I : + 5% (RMAG d'embauche à 33.728€)

    3. AUGMENTATIONS GENERALES

Revalorisation de 0,50 % des autres groupes de rémunération

 

Porteuse des revendications des salariés, qui ont massivement signé la pétition nationale que nous avons fait circuler dans l'Institut, la CGT

réaffirme sa demande de revalorisation d'augmentation générale de 300€ mensuel. Cette revendication correspond à peine au rattrapage de la perte du pouvoir d'achat depuis plus de 10 ans des salariés des centres.

En plus de ces augmentations générales pour tous les salariés, la CGT attend une réelle négociation sur la reconnaissance des métiers au travers de la grille de qualification.

Nous rejetons catégoriquement les nouvelles notions subjectives comme « avancé », « expert » etc...

En lien avec nos revendications, dès aujourd'hui nous appelons les 13 000 salariés des centres à participer à la journée intersyndicale et interprofessionnelle pour la défense des salaires, des retraites et les emplois, le mardi 23 mars.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires