Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 18:21

Alors qu'une proposition de loi a été déposée par 5 députés UMP (proposition de loi restreignant le champ de compétence de l'ordre infirmier aux seuls infirmiers libéraux),

Alors que la lutte continue au niveau national, en intersyndicale, pour supprimer tous les ordres,

Alors que les organisations syndicales rencontrent, partout en France, les parlementaires,

 

Monsieur Claude GUILARD, membre du conseil départemental de l'Ordre du Calvados, du conseil régional de l'Ordre de Basse Normandie et du Conseil National de l'Ordre des infirmiers a écrit une lettre ouverte à Mme Dominique Le Boeuf, présidente de l'ordre ; il donne sa démission et appelle les autres membres à en faire autant.

 

Voici des extraits de la lettre ouverte qu'il lui a adressée :

 

mercredi 3 mars 2010

 

Lettre ouverte à Mme Dominique Le Boeuf, présidente de l'ordre des infirmiers

 

Mme la présidente,

Lorsque le Parlement a voté la loi instituant la création d'un ordre des infirmiers français, j'y ai vu une occasion de valoriser la profession et d'augmenter la pression professionnelle vis-à-vis des pouvoirs publics;

Dès le premier tour de l'élection pour l'échelon régional, j'avais évoqué les limites de reconnaissance de cette institution au regard du faible pourcentage de participants aux élections départementales. Précisant dans ma profession de foi, relayée sur ce blog, qu'il serait important d'aller à la rencontre des infirmières et infirmiers, non pas pour leur « vendre l'ordre », mais pour écouter leurs attentes avant la mise en place de décision et d'action. [...]

Après deux ans de présence au sein des instances, j'ai pu constater que les sujets qui me semblaient majeurs n'étaient pas abordés. Quid de la réforme LMD, quid des transferts de compétences, quid de la réforme des études infirmières, etc...

Au lieu de cela, j'ai vu défiler des projets d'achats, de location et d'aménagement de locaux pour le fonctionnement d'une structure sans aucun moyen. Des budgets pharaoniques et des projets mégalot-maniaques. Des projets de mise en place de chambre disciplinaire. [...]

J'ai pu observer qu'il y avait une véritable chape de plomb au niveau national et que peu d'information était relayée aux membres élus.

Pour ce qui concerne le code de déontologie, après une lecture fort rapide, j'ai pu constater que la majorité des articles concernaient le monde libéral de notre profession. De plus, les articles concernant le secteur public, ne pourront en aucun cas être applicables.

Au regard de l'ensemble de ces données et ne souhaitant pas soutenir un système en parfaite inadéquation avec les besoins de la profession, j'ai décidé d'apporter mon soutien au texte de loi la création d'une structure d'organisation des professionnels libéraux de notre métier et supprimant l'ordre infirmier actuel.

Afin d'être en totale cohérence avec cette décision, madame la présidente, je vous présente donc ma démission du conseil départemental du Calvados, du conseil régional Basse Normandie et du conseil national de l'ordre des infirmiers. J'invite l'ensemble de mes camarades élus du secteur public, ayant fait le même constat, à démissionner afin de ne pas cautionner ce système.

Christophe Guilard

 

La CGT Bergonié appelle les infirmiers et infirmières de l'Institut à continuer avec nous l'action menée depuis un an afin d'obtenir l'abrogation pure et simple des ordres professionnels!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires