Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 18:28

Voici les points que nous adressons à la Direction en vue de négociations pour l'année 2010:

 

  1. Instauration d'une prime forfaitaire de 1400 € pour tout le personnel non cadre

     

    Commentaire : dans un souci d'équité, puisque les médecins et les cadres reçoivent pour leur part une telle prime, nous avons à deux reprises, courant 2009, demandé la mise en place d'une prime semblable pour ce personnel.

 

  1. Forfaitisation des primes de performance accordées aux cadres, ainsi que la prime variable additionnelle accordée aux médecins à taux plein.

 

Commentaire: nous demandons que toutes les primes, existantes ou à venir, soient attribuées à taux plein et non au pro rata d'atteinte d'objectifs, avec toute la part de subjectivité que cela comporte, ce qui introduit qui plus est une concurrence malsaine entre collègues.

 

  1. Révision du mode d'attribution des chèques syndicaux.

 

Commentaire : nous contestons le fait que la valeur des chèques attribués à chaque salarié est fonction de sa position dans la grille de classification des emplois, ce qui constitue à nos yeux une forme de discrimination.

 

  1. Augmentation de la part de l'employeur à hauteur de 60% pour la mutuelle complémentaire santé;

 

Commentaire: devant le désengagement progressif de la Sécurité Sociale concernant les remboursements des dépenses de santé, il serait normal, considérant les exonérations de cotisations sociales dont l'Institut bénéficie, qu'il compense le coût engendré pour les salariés

 

  1. Etablissement d'un planning de titularisation du personnel employé en CDD depuis plus de dix-huit mois dans la même fonction à l'Institut.

 

Commentaire : en dépit des lois existantes, nous constatons que de nombreux personnels en CDD travaillent à l'Institut pendant des années sans être titularisés.

 

6) Augmentation de la prime de transport pour les salariés utilisant leur véhicule personnel.

 

Commentaire : les personnels résidant dans des zones non desservies par des transports en commun sont défavorisées dans la mesure où ils ne reçoivent que 5 € par mois, ce qui ne compense nullement les frais occasionnés par l'utilisation de leur véhicule.

 

  1. Suppression du niveau B et glissement des autres catégories d'un rang vers le haut, afin de rattraper une partie de la perte du pouvoir d'achat subie depuis une dizaine d'années

 

  1. Réévaluation des modalités de prise en charge et de récupération pour le personnel envoyé en mission.

     

Commentaire: en effet, lorsque ce personnel est mandaté par l'Institut pour effectuer des missions à l'extérieur, les conditions matérielles de leur séjour sont parfois inadaptées et l'intégralité des heures ne leur est pas toujours décomptée.

 

  1. Retour en 7h 48 pour le personnel ayant un régime horaire de 7h 30 et 7h.

 

Commentaire : le personnel effectuant des horaires de 7h 30 a subi une perte de 8 jours de RTT, et celui effectuant des horaires de 7h, une perte de 23 jours pour cette année.

 

  1. Gratuité des repas pour tout le personnel travaillant le dimanche et les jours fériés.

 

  1. Respect de la vie privée du personnel en établissant des plannings qui permettraient d'éviter d'appeler les salariés pendant leur temps de repos.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires