Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 21:06

Les élus CGT au CE ont toujours plaidé pour une prise en charge à 100 % par l'employeur, à l'instar de ce qui se fait dans certains établissements.

La loi imposant une mutuelle obligatoire pour tous les salariés a conduit l'Institut Bergonié, en concertation avec l'organisme Myriade, à revoir les tarifs et les prestations du contrat existant.

Les élus CGT ont soulevé un certain nombre de problèmes lié en particulier à l'offre des prestations, et à la coexistence de deux formules (voir journal CGT du 27 novembre 2015).

Deux mois seulement après l'adoption du nouveau dispositif, le constat est sans appel : même les salariés ayant opté pour la formule la plus avantageuse en terme de couverture se voient offrir des remboursements moindres, sans parler des problèmes liés aux cartes qui n'ont pas été délivrées dans les temps, ce qui a obligé certaines personnes soit à repousser les soins soit à avancer les frais médicaux.

Les membres du CE ont donc demandé à la Direction de faire un appel d'offre auprès d'autres mutuelles afin de comparer leurs tarifs et leurs prestations. Un cahier des charges sera élaboré d'ici le mois d'avril avant de lancer cet appel d'offre. La Direction a accepté tout en précisant qu'UNICANCER envisage de contracter une mutuelle couvrant l'ensemble des 18000 salariés des Centres. Cependant, rien n'obligera l'Institut à adhérer à une mutuelle unique s'il trouve mieux ailleurs.

Partager cet article
Repost0

commentaires