Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 22:55

Jeudi 2 février 2017

 

La CGT est depuis toujours en première ligne pour la défense de l'Institut et de ses salariés, sans jamais accepter de compromissions avec la Direction.

D'où les nombreuses attaques dont la CGT fait l'objet, en particulier depuis les dernières élections professionnelles qui ont renforcé sa position dans notre établissement. Vous avez également été nombreux à remarquer que les revendications de la CGT sont abondamment reprises dans les textes des deux syndicats FO et SUD, arguments compris !!

Bien qu'habituellement peu enclin à perdre un temps qu'elle estime mieux utilisé à la défense des droits des salariés, notre syndicat ne peut se laisser continuellement agresser sans finir par réagir !

 

 

ACCORD SUR LE DON DE JOURS POUR LES SALARIES DESIRANT S'OCCUPER D'UN ENFANT GRAVEMENT MALADE : LE GROS MENSONGE DE FO

 

 

Dans sa « Newsletter » de janvier 2017, FO affirme que la CGT n'est pas signataire de cet accord qui permet aux personnels ayant un enfant gravement malade de bénéficier de jours offerts par les salariés de l'Institut qui le souhaitent. C'est un mensonge éhonté, car non seulement la CGT a signé cet accord, mais elle s'est battue pour en améliorer les conditions. C'est d'ailleurs à l'obtention de ces améliorations que la CGT avait conditionné sa signature. C'est ainsi que l'accord qui a été signé prévoit d'élargir le bénéfice des jours offerts aux conjoints et aux ascendants gravement malades et non plus seulement aux enfants. Il est possible à n'importe quel salarié de consulter Intranet (rubrique accords d'entreprise) pour s'assurer que la signature de la CGT figure bel et bien au bas de cet accord.

Un mensonge de plus à mettre au compte de nos détracteurs, et que la CGT se devait de dénoncer !

Partager cet article
Repost0

commentaires