Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 00:00

 

Soucieux de semer la confusion parmi les membres du corps infirmier, le Conseil national de l'Ordre des infirmiers a voté le 30 mars dernier, le maintien de la cotisation annuelle à 75€ demandée aux infirmiers pour l'exercice 2010-2011, montant nécessaire, selon lui, pour « répondre à toutes les missions et aux besoins réels de fonctionnement de l'Ordre ».

Ce montant a été divisé par deux pour les jeunes diplômés, soit 37,50€ pour une durée de 18 mois, et a été fixé à 150€ pour les les sociétés d'exercice libéral (SEL).

Nous savons par expérience que ces manœuvres sont des tentatives désespérées pour créer des fissures dans le front de refus que les infirmier(ère)s ont formé, non seulement à l'Institut mais aussi dans toute la France.

Des décisions qui tombent au moment-même où des membres du même Ordre commencent à démissionner! Si des fissures existent, elles sont du côté de l'Ordre et non pas du côté des infirmiers, qui sont toujours aussi déterminés à boycotter l'adhésion obligatoire.

 

L'Ordre Infirmier a besoin de fonds pour financer son fonctionnement, et l'Etat n'est que trop heureux de se décharger de ses responsabilités vis à vis de la profession au profit d'une structure privée qui s'empresse de racketter ceux qu'elle prétend représenter!

A ce jour, le décret n'est toujours pas paru, aussi le mot d'ordre de la CGT Bergonié reste le même : ne pas renvoyer votre dossier, ne pas payer, et ne pas se laisser intimider !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires