Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour nous contacter

Saïd Bahoum - 05 56 92 74 65

Recherche

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 22:28

Vous avez fait part de votre détermination à rejeter l'Ordre infirmier mis en place par le gouvernement, notamment en refusant massivement de renvoyer le dossier et la cotisation qui vous ont été adressés.

A l'initiative d'un groupe d'infirmières du Val de Marne, un manifeste contre l'Ordre infirmier a été lancé, demandant l'abrogation de la loi et qui a déjà recueilli plus de 1500 signatures.

www.contrordreinfirmier.org

 

Une nouvelle étape dans la mobilisation contre les ordres professionnels est proposée le

26 janvier prochain par l'intersyndicale qui lance un appel à une grève nationale des infirmières et des personnels de soins contre les ordres professionnels.

Vous êtes invités à vous rassembler en tenue de travail pour exprimer votre refus de ces ordres liberticides et inutiles, qui se voient confier des missions actuellement remplies par des structures publiques, les Ddass et Drass, dont la loi HPST prévoit la disparition..

 

Des manifestations sont prévues ce jour-là dans neuf villes de France, dont Bordeaux !

Pour les personnels réquisitionnés dans le cadre de la permanence des soins et opposés aux ordres professionnels, il est recommandé le port du badge contre les ordres et la déclaration d'être solidaire du mouvement.

 

La CGT Bergonié, qui soutient ce mouvement depuis le début, appelle à une participation massive et au rassemblement qui aura lieu devant la Préfecture à 14 heures, afin de réclamer l'abrogation définitive des structures ordinales.

 

Le personnel concerné à l'Institut est protégé légalement par l'appel de l'intersyndicale, qui continue à interpeller les élus de la Nation pour leur demander de déposer un projet de loi dans ce sens.

 

Cette journée d'action sera l'occasion de rappeler avec force que les personnels de santé ont besoin de moyens pour remplir leurs missions dans leur travail quotidien, d'effectifs supplémentaires pour améliorer les conditions de travail et les conditions de prise en charge des patients, et d'une revalorisation salariale reconnaissant leur qualification et leurs responsabilités!

 

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0

commentaires